Diapasons et sons thérapeutiques

Le corps humain est très réceptif aux sons thérapeutiques.

Ces sons peuvent être émis par la voix ou par des instruments, comme par exemple, des diapasons et des carillons.

Les sons entrent en résonance avec les cellules du corps, et ce du plus superficiel (la peau) ou plus profond (l’os). La transmission se fait par l’eau contenue dans nos cellules. L’eau est, à de nombreux point de vue, messagère et cela se confirme en sonothérapie. Les sons agissent sur notre matière-énergie. Ces 2 notions, souvent séparées, sont en réalité indissociables. La matière est tout simplement de l’énergie densifiée. La matière est impermanente : elle oscille dans sa vibration, étant à certain moment tellement dense qu’elle est matière (+/- 1% du temps), à d’autres moments pure énergie (99% du temps). Cette oscillation est très rapide et en lien avec la fréquence vibratoire de la particule observée.

La résonance du son va jusqu’au cœur des cellules, jusque dans l’ADN (13 couches physiques et vibratoires). La thérapie sonore est d’ordre quantique. Elle s’adresse à notre être multidimensionnel, et l’harmonise avec l’univers.

Exemples de diapasons et de carillons thérapeutiques utilisés :
Applied kinesiology, Gamme pythagoricienne, Chakras, Fleur de Vie, ADN, Ondes cérébrales, Ohm